Les meilleurs conseils pour protéger son système informatique

Livre Blanc : 10 conseils pour protéger son infrastructure informatique

Extrait du Livre Blanc : « 10 conseils pour protéger son infrastructure informatique »

« Les équipements informatiques vivent dans un environnement hostile. Notre époque est celle des systèmes informatiques vitaux et de l’internet. La continuité de vos activités exige que vous protégiez votre infrastructure de toutes les menaces que recèle l’environnement. Toutes les entreprises, grandes ou petites, sont menacées.

Prenez l’alimentation électrique, par exemple. Vous vous rendez généralement compte d’un problème électrique lorsque les lumières vacillent ou s’éteignent. Mais vos PC, vos serveurs, vos équipements de réseau peuvent être endommagés par de nombreuses autres anomalies électriques, invisibles à l’œil humain, et qui, à la longue, les détériorent.

Et la chaleur ? La baie ou l’armoire renferme des équipements plus denses que jamais. Ces équipements produisent plus de chaleur dans un espace réduit, créant un sauna susceptible d’abréger la vie des composants.

Et l’erreur humaine ? Même l’employé le mieux intentionné peut déconnecter involontairement un câble, mal raccorder un appareil ou causer la destruction d’un composant par l’électricité statique.

Cela vaut-il vraiment la peine de se préoccuper des risques ?

Vous pouvez vous en préoccuper dès maintenant ou plus tard. La première solution est une démarche proactive, tandis que la seconde est potentiellement douloureuse. La société Find FVP a enquêté sur 450 très grandes sociétés; chacune de ces sociétés a subi chaque année, en moyenne, neuf pannes informatiques. Environ 28% de ces incidents avaient pour cause des problèmes d’alimentation électrique.

Les coûts sont élevés. Selon une étude de Price Waterhouse, après une panne de système informatique provoquée par une coupure de courant …

• 33% des entreprises ont besoin d’au moins une journée de travail pour revenir à un état normal.
• Il faut plus d’une semaine à 10% d’entre elles.
• La reconfiguration d’un réseau peut prendre jusqu’à 48 heures.
• La récupération des données perdues peut prendre plusieurs jours, voire plusieurs semaines.
• 90% des entreprises, victimes d’un sinistre informatique majeur, mettent la clé sous la porte dans les 18 mois qui suivent si elles n’avaient pas prévu de plan de survie.

Si vous pensez que le risque d’une catastrophe naturelle est faible, vous avez sûrement raison.
Seulement 3% des pertes de données ont pour cause une catastrophe sur le site et 7% sont dues à des virus informatiques.

Les effets les plus destructeurs sur les centres de données proviennent en réalité de causes beaucoup plus banales : erreur logicielle (14%), erreur humaine (32%) et défaillance matérielle (44%) Elles sont souvent provoquées par des problèmes d’alimentation électrique, tels que coupures de courant, chutes de tension, creux de tension, parasites, pointes de tension, variations de fréquence, transitoires de commutation et distorsions harmoniques. »

Ces Livre Blanc peuvent aussi vous intéresser :
Comment centraliser et automatiser la gestion des données ?
Comment rassurer les consommateurs sur la collecte des données personnelles ?

Partagez cet article !

Hyperconvergence et infrastructure

Créer le Software Defined Data Center qui vous convient

Montée en puissance de l’infrastructure hyper-convergée.

Les planificateurs IT optent de plus en plus souvent pour les solutions d’infrastructure hyperconvergées en vue de simplifier et d’accélérer les déploiements d’infrastructure, de faciliter la gestion des opérations quotidiennes, de réduire les coûts et d’augmenter la rapidité et l’agilité de l’équipe IT. En fait, d’après les recherches récentes d’ESG, 70 % des équipes IT ayant participé ont indiqué qu’ils prévoyaient d’investir dans une infrastructure hyperconvergée au cours des 24 prochains mois …

Partagez cet article !