5 raisons d’adopter un logiciel RGPD pour DPD

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), est entré en vigueur depuis mai 2018. Depuis, les entreprises continuent à améliorer leur processus réglementaire. Des métiers ont du s’adapter à ce changement progressif, notamment les Délégués à la Protection des Données (DPD). Leur rôle est devenu davantage important au sein des entreprises. Il lui est donc nécessaire de disposer de l’outil adapté afin de faire face à ses obligations et remplir efficacement ses missions.
Mais qu’est-ce qu’un logiciel RGPD pour DPD et quels en sont les bénéfices ?

1 – Gérer le registre des données à caractère personnel

Les registres et les traitements des données sont gérés plus facilement grâce à l’outil. Le DPD peut aisément distinguer s’il existe des écarts et ainsi, déterminer les points à améliorer. Grâce à cette gestion facilitée, les mécanismes et procédures internes qui prouvent le respect des règles relatives à la protection des données sont trackés et consultables.

2 – Améliorer la protection liée aux données

Une grande partie du temps du Délégué à la Protection des Données est consacrée au suivi et à l’analyse de la performance des demandes d’accès et des violations des données. Il lui est donc indispensable de gagner du temps sur cette tâche qui peut vite devenir chronophage.

3 – Observer les risques légaux et juridiques

Le DPD ayant une vision à la fois technique et juridique, se doit de vérifier si les processus mis en place sont conformes. Dans le cas contraire, il doit corriger le tir et mettre en avant les processus à admonester.

4 – Simplifier le suivi et l’analyse des mesures de sécurité

Le Délégué à la Protection des Données est dans l’obligation de réaliser un suivi et une évaluation du niveau de protection des données, de façon à réagir rapidement si un dysfonctionnement a lieu.

5 – Accompagner l’analyse d’impact

L’analyse d’impact permet d’identifier les répercussions liées au changement sur différents points : Employés, méthode de travail, projets, technologie..

Partagez cet article !

Les 4 meilleurs outils de conformité RGPD

Les entreprises collectant et traitant des données avaient jusqu’au 25 mai 2018, qu’elles soient basées dans ou hors de l’UE, pour passer à une méthode de traitement des données conforme à toutes les exigences et à toutes les normes énoncées dans le règlement général sur la protection des données . Il s’agit d’un cadre cohérent et puissant pour la protection des données dans les États de l’UE. La non-conformité n’est pas une option en raison d’amendes lourdes, entre autres raisons. 

Les 4 outils suivants peuvent aider votre entreprise à s’y conformer.

Microsoft’s GDPR Assessment

Microsoft’s GDPR assesment est un outil d’auto-évaluation en ligne rapide et gratuit. Cela aide votre organisation à évaluer son niveau général de préparation à se conformer au RGPD. 

Snow GDPR Risk Assessment

Cet outil offre une visibilité complète de tous les périphériques, utilisateurs et applications dans des environnements sur site, cloud et mobiles. Le but de cet outil est d’aider à mettre en place un plan et une réponse RGPD efficaces. La découverte automatisée fournit une comptabilité détaillée des utilisateurs qui ont accès à quelles applications et services cloud

Le toolkit de conformité RGPD de Nymity

Nymity a identifié 39 articles dans le RGPD qui nécessitent des preuves pour démontrer leur conformité. Cette boîte à outils fournit aux responsables DPO les ressources nécessaires pour atteindre une conformité démontrable. Parmis les ressources de ce toolkit on trouve : des questionnaires d’évaluation, une feuille de route, et le cadre de responsabilité pour la gestion de la confidentialité de Nymity (adapté pour le RGPD).

SAS for Personal Data Protection

Avant de pouvoir vous conformer, vous devez d’abord pouvoir localiser vos données et y accéder en toute sécurité. Avec cet outil, vous pouvez utiliser une seule interface pour accéder à vos données et les gérer.Vous pouvez localiser des données sur différents systèmes et réseaux, identifier des données personnelles et commencer à classer les différents types de données dont vous disposez. Vous pouvez également avoir des rapports sur ces données, le tout à partir d’un environnement unifié.

Faites-vous accompagner pour être conforme au RGPD

Partagez cet article !